Seidou Mbombo (président FECAFOOT) : « On n’avait pas le droit à l’erreur »

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La médiation qui a abouti à ce dénouement. Quand vous voyez l’atmosphère ici, le monde qu’il y a vous comprenez qu’on n’avait pas le droit à l’erreur. Les Camerounais étaient dans l’attente de ce démarrage. C’est une très  grande satisfaction. Tous mes encouragements à la Ligue pour la suite. La fédération n’a fait que jouer son rôle de tutelle. Nous avons le devoir de promouvoir le football sur l’ensemble du territoire. Il y avait une crise ; on est intervenu pour que les parties en présence puissent toutes se réunir autour d’un seul dénominateur commun à savoir : l’intérêt collectif, l’intérêt du football. Je crois que c’est ce qui a prévalu. Chaque fois que le football sera dans une situation compliquée, nous serons là pour le résoudre. C’est notre devoir. Je suis très content.