A+ R A-
FLASH INFO

Match en retard journée 8 : Panthère se fait encore surprendre à Bangangté par UMS 0-1

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’opposition entre Panthère du Ndé et UMS de Loum a tourné à l’avantage des visiteurs au stade municipal de Bangangté. C’était le match en retard pour le compte de la 8e journée de Ligue 1.

 

Battue en finale de la Coupe du Cameroun par les unionistes de Loum sur le score de deux buts contre zéro, la Panthère du Ndé avait donc l’occasion de se rattraper et montrer que cette finale perdue n’était qu’un faux pas. L’équipe du Président Zacharie Wandja est en baisse de régime. Ceci se confirme par ses derniers résultats, face à des équipes à leur portée. Malmenée à Douala en deuxième période par une modeste équipe de Botafogo le weekend passé, Panthère vient de concéder sa troisième défaite de la saison face à une équipe d’UMS qui vient quant à elle de se séparer de son entraîneur. Cette contre-performance est la première sous l’ère du coach Dieudonné Nké.

Placée sous le signe de la revenge et de la continuité, la rencontre démarrait pourtant très bien pour les hommes de Dieudonné Nké qui avaient besoin d’une victoire pour se rassurer. Ceux de Loum, en à peine dix journées, le Président Kwemo leur a déjà offert trois entraîneurs. Ils doivent dans ces conditions s’adapter aux différents schémas tactiques que chaque entraîneur vient mettre en place. Cependant, cette situation ne s’est pas fait ressentir sur l’aire de jeu. Le club de Loum est apparu plutôt concentré, décontracté et déterminé à dominer Nzuimanto.

Sur l’ensemble de la première mi-temps, aucune équipe ne s’est montrée largement au-dessus de son adversaire. La rencontre s’est le plus déroulé au milieu de terrain avec quelques rares phases de jeux intéressantes et des incursions stoppées par les défenses des deux équipes. La 33ème minute sera fatale pour l’équipe du Ndé par l’ouverture du score. L’arbitre central Nseng Luc va siffler à cet instant du match un pénalty très discutable contre la Panthère du Ndé, pour une main imaginaire de Christian Ngono dans la surface de Nzuimanto. Alphonse Tientcheu se chargera de transformer ce penalty. Kamguia Kamguia est battu, Ums peut désormais gérer cet avantage jusqu’au coup de sifflet du central qui met fin à la première partie.

La seconde période reprend avec le même rythme que la première, Panthère court toujours après l’égalisation. UMS veille et ferme tous ses espaces, les lignes entre compartiments du jeu sont resserrées. L’équipe du Moungo, bien en place continue à placer ses banderilles, la défense centrale de Panthère est mise en difficulté par l’avant-centre d’UMS, Arouna Dang. Comme à Douala, les joueurs de Dieudonné Nke présentent des signes de fatigue et de désespoir qui profitent à leur adversaire. A la 80ème minute, Meuyong A Etong, le buteur de la dernière journée manquera l’occasion de permettre à son équipe de revenir au score. Jusqu’au coup de sifflet final, Panthère ne parviendra pas à remettre les pendules à l’heure.UMS remporte une fois encore une autre bataille contre la Panthère, cette fois à Bangangté.

Selon Dieudonné Nké, ces mauvais résultats ont une explication. « Mon effectif est revu à la baisse à cause des blessures. Plus de la moitié de mon onze habituel est blessé, ajouté à cela le cas des joueurs indisciplinés que j’ai mis à l’écart », s’est-il justifié. Dieudonné Nke a du pain sur la planche.

Articles similaires

Nos Partenaires

       MTN       CRTV       GARMAN        CANAL 2 INTERNATIONAL        CREOLINK      

         Youtube